Ombre & Lumière : le Mod

Le forum du Mod O&L
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dromar histoire dans les ténébres du soir

Aller en bas 
AuteurMessage
Dromar
Moddeur
Moddeur
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 30
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Dromar histoire dans les ténébres du soir   Ven 28 Sep - 15:55

Bon bah à la demande de sok je vais poster au fur et à mesure ma fic.
Attention cela n'a aucun rapport avec Oblivion.


Je m’appelle Dromar Dentor, si cous lisez ces lignes c’est que je suis mort…

…J’arrive à une frontière. Ce n’est plus de mes mémoires et de mes réflexions passées que je traiterais en continuant mais de celle présentes et futur. La définition même du genre m’ordonne de mettre fin aux miens car ce qui va suivre serait d’espèce propre aux caractères subjectif et spontané du journal intime. Le doute qu’en à la décision à prendre me tenaille. Il est vrai qu’une œuvre pareille serait quasiment un précédent dans toute la vaste histoire de la littérature. Je dis « quasiment » considérant que je ne dispose d’aucun souvenir qui mentionne l’existence d’un tel fait ; mais l’Histoire à ses parts d’ombres et qui sait ce qui se cache à l’intérieur. Que faire ? Arrêter ? Innover ? Le choix est des plus dur. Ce qui est difficile n’est pas la question en elle-même, c’est ce que la réponse apporté va représenter, va dire. Continuer où ne pas continuer n’est pas important dans les faits. On touche à l’insignifiance. L’importance est dans le symbole. Oserais je renverser les barrières qui m’entravent ? Vais-je sortir de ma « bulle » confortable et rentrer dans l’antre terrifiante de l’inconnu ? M’émanciperais je ? Je suis à la frontière.

J’ai consultais mon moi de la manière la plus profonde qui soi. J’ai soupesais chaque décision et j’en suis arrivé à la conclusion que le fait de continuer violerait certes toutes les règles du genre que je m’étais donné, mais que cela y provoquerait par intermittences un retour afin de pouvoir rendre compréhensible des raisonnements et des sentiments pouvant m’assaillir et qui seraient de prime abord totalement « surprenant » sans la connaissance des faits passés. Or ce compromis m’amène à considérer que je ne ferais qu’enrichir mon œuvre en la rendant que plus intéressante vis-à-vis du sens que je voulais lui donner. Je conçois que ce raisonnement puisse paraître légèrement incongrue mais il me semble que j’ai tout à y gagner par rapport à mes objectifs. Je suis donc sur le chemin de l’innovation et je me permet de reprendre les termes utilisés par un grand écrivain de la Terre d’avant la Grande Guerre, Jean Jacques Rousseau afin de rendre la chose plus formel: « Je forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple et dont l’exécution n’aura point d’imitateur ». J’ai dépassé la frontière.

On peut dire désormais que j’entre dans le premier jour de cette partie « journal ». Je suis au début d’un projet et comme tous début les mots manquent. Parfois c’est l’idée de départ qui fait défauts. Parfois sa formulation. Quoi qu’il en soit je me dois de commencer alors commençons.

Cette journée fut en moi marqué du sceau de l’anxiété voir de l’angoisse. L’origine est du à un événement qui c’est produit il y a trois jours précédent. Rationnellement et en ne s’arrêtant qu’au fait présent rien ne peut expliquer une telle réaction de ma part. Pourtant dès l’instant où cela arriva je ressentis le déclenchement d’une sirène d’alarme intérieur très forte. La cause fus pour moi facile à comprendre en me basant sur certaines parties de mon passé, d’où l’importance comme je le disais de maintenir le lien passé/présent afin de saisir l’ensemble. La journée avait pourtant bien commencé dans le calme et la tranquillité quand…

Extrait de Mémoires ténébreuses de l'Urmal Dentor Dromar


Il s'agit de l'introduction du premier chapitre.
Je le posterais bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SonOfKhaine
Chef d'Equipe
Chef d'Equipe
avatar

Nombre de messages : 531
Age : 24
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: Dromar histoire dans les ténébres du soir   Ven 28 Sep - 19:17

C'est sympa. Franchement j'aime. On sent les 5 ans qui nous séparent ^^

_________________
Ombre et Lumière... Ils seront les principales victimes de leur lutte. L'Ere des Jeunes Races et de leurs maîtres est enfin arrivée...

Ce qui est possible, je le fais, et je laisse le reste aux wiwilandais. -> Ce message ne tient plus, j'ai enfin réussi à faire quelque chose d'imposible

Premier Commandement : "Je suis le Seigneur ton Dieu"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ombre-et-lumiere.superforum.fr
 
Dromar histoire dans les ténébres du soir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bloquer dans l'histoire
» Pourquoi avoir peur dans le métro, la nuit, n'est ce pas ? [Livre 1 - Terminé]
» angel l. lily-rose ? « Écris l'histoire dans ma mémoire mais n'écris jamais la fin »
» Kinmont, Jill (Jill Kinmont Boothe est décédée, son histoire dans "L'autre versant de la Montagne" )
» Bloqué dans l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ombre & Lumière : le Mod :: Hors-Sujet :: Fourre-tout-
Sauter vers: